Bible

Histoire

Archéologie

Des découvertes au Proche-Orient éclairent l'histoire biblique

Des pièces de monnaie sous une voie romaine

Des archéologues de l’Autorité des Antiquités d’Israël (IAA) ont mis au jour une voie romaine vieille de 2000 ans, lors d'une enquête préalable à un chantier de construction de la pose d’une canalisation d’eau. La route est large d’environ 6 mètres sur 1,5 km de long.

On pense que la construction de cette voie romaine a eu lieu au moment de la visite de l'empereur Hadrien dans le pays, vers 130 de notre ère, ou un peu plus tard, lors de la répression de la révolte de Bar Kokhba en 132. Des preuves étayaient déjà cette idée : des chercheurs avaient découvert une borne romaine (pierre qui marque les distances) près de la route mentionnant le nom de l’empereur Hadrien.

Cette voie, à proximité de l’autoroute 375 et du Sentier national d’Israël, était appelée «La route de l'empereur». Elle était la route principale reliant les colonies romaines d'Eleutheropolis (également appelée Beit Guvrin) et celle de Jérusalem.

Rome avait construit de nombreuses routes, semblable à celle-ci, pour permettre à ses armées de se déplacer ou intervenir rapidement dans l'Empire. Avant l'arrivée des Romains en Israël, la plupart des routes de la région s'apparentaient davantage à des sentiers. Mais une fois que les Romains ont occupé la région, ils ont construit un important réseau routier dans la région. Ces routes facilitaient également les échanges commerciaux.

Lors d’une fouille récente, les chercheurs ont mis au jour quatre pièces de monnaie incrustées entre les pavés de la voie. Cette découverte comprenait une pièce de monnaie de la deuxième année de la première grande révolte juive (67 après J.-C.) ; une pièce de monnaie de Ponce Pilate, préfet de Judée, datant de 29 après J.-C., une pièce de monnaie d’Agrippa Ier, petit-fils d'Hérode le Grand et dernier roi juif de Judée. qui a été frappée à Jérusalem en 41 après J.-C. et une pièce d’un califat arabe connue de la dynastie des Omeyyades (661 à 750 après J.-C.).